Nouvelles:

Nouveau forum CTHIRION installé !

Menu principal

Constat!

Démarré par admin, 05 Décembre 2018 à 21:13:53

« précédent - suivant »

admin

Une année jamais vue depuis mes incursions

En ce début de décembre, l'heure d'un bilan, l'annonce des pratiques dévastatrices porte ses fruits, et ce n'est pas un jeu de mots!

Orties rasées, plus de papillons de jour.
Bordures des champs pulvérisés à l'herbicide, plus de plantes à fleurs pour les abeilles.

Haies saccagées (cimetière), des passereaux intéressants s'en sont allés, les crêtes de talus débroussaillées, plus d'abris ni d'arbustes indigènes fleuris au printemps.

Les bordures des ilots forestiers, tondues, pulvérisées, ou broyées merci pour les insectivores, les lapins, les lièvres et les chevreuils; les jachères inexistantes, plus de perdrix ni de faisans, faut attendre les chaumes.

Seules les alouettes ont chanté dans les cieux, les busards planent encore au-dessus des chaumes.

Tout ce qui hantait les pieds de haies, faute d'abris, le long des plantations fruitières ont migré, c'est d'actualité.
Les flaques d'eau, si importantes cette année, ont été remblayées, merci pour les hirondelles qui ne trouvent plus de boue pour édifier leurs nids, les autres espèces de quoi s'abreuver!

Pire des herbicides pour dicotylées (plantes à fleurs)sur les pelouses de bordure, table d'abondance, Lotier, pissenlits, pâquerettes : abeille domestique, solitaires et bourdons!

Les talus comme des terrains de golf, mais les rallyes, les joggings de quelques heures, c'est important!

Merci Monsieur L'échevin de la propreté et de l'agriculture.....!

Destruction du ru de la source (curage, broyage déchets pourrissants dans le lit, plus d'épinoches, pourtant espèce protégée et des nombreuses orchidées des marais  (parking de la boulangerie)!

Les parterres minables avec des plantes exotiques non attractives pour les butineurs, des plantations ligneuses sans intérêts pour la biodiversité!

Des abeilles domestiques en zone humide à Grand-Axhe, en réserve naturelle malgré les conseils contradictoires du pôle ruralité RW!

Les riverains critiquent  les agriculteurs mais ils ne sont pas les seuls responsables.

En un mot, tout ce qu'il ne faut pas faire, c'est à Waremme, et ce malgré mes alarmes!

De grâce, visitez vos voisins au-delà de la frontière linguistique!

Camille