Conseil cynégétique, inventaire, quotas, bracelets

Démarré par admin, 03 Octobre 2018 à 11:44:04

« précédent - suivant »

admin

Désormais, une carte des cadavres ou tirés positifs se dessine, la zone ainsi délimitée ne permet-elle pas de circonscrire des acteurs d'une potentielle introduction illégale?
Et surtout depuis que l'on sait que la souche virale est très virulente et vient des pays de l'Est.

Depuis 2001, existe le système des bracelets, recensement ou repérage du gibier natif ou d'élevage était le but.

Comment se fait-il que l'on n'aie pas repérer d'éventuelles introductions illégales?

Normalement avant la chasse, il y a un inventaire du gibier, les conseils cynégétiques reçoivent ou proposent des quotas qui, s'ls ne sont pas respectés peuvent faire l'objet d'une correction par les pouvoirs publiques, normalement après la saison, il y a de nouveau un recensement de ce qui reste sur la chasse.

S'il y a une distorsion, cela devrait se voir même compte tenu d'un pourcentage dû au déplacement mais le sanglier n'est pas connu comme un "coureur".

De plus ,les bracelets devraient permettre de mieux cerner le nombre de bêtes abattues (à moins de magouilles) : la traçabilité c.à.d.leur origine de zone de chasse, leurs maladies voir la souche génétique en prélèvement aléatoire!

Questions sans réponse!