Une première impression!

Démarré par admin, 16 Mars 2009 à 15:59:45

« précédent - suivant »

admin

 par Admin!

Peu de réactions à mes sollicitations!

D'échanges téléphoniques, le plus anonyme possible, il ressort que le "chacun pour soi" est la règle aussi bien pour les pros que pour les amateurs: je me fais le plus discret possible!"

Certains avouent en privé avoir été interpellé mais avoir résolu leur problème individuellement!


Il est même des experts agréés qui utilisent des collaborateurs sans statut reconnu, quid de leur sort en cas de problème lors d'échantillonnage?


A mes yeux, cela signifie que les néophytes ne sont guère pris en considération et c'est pourtant eux qui assureront la relève!

De mes lectures, il ressort que l'observation devient la règle avec de gros risques déjà signalés dans un autre message!

Il ressort également que les informations sur les observations qui circulent sont de plus en plus imprécises, approximatives et dispersées et que les informations basées sur une approche rigoureuse ont le même ou plus de poids que celles basées sur l'observation, ce qui n'est pas sans risques pour le décisions à prendre!
La banque la plus médiatisée ayant le plus de chances d'orienter les décisions!

Je remercie les personnes proches "des pouvoirs de décision" qui ont pris conscience de cette problématique et qui ont entrouvert une possibilité de dialogue!
Va-t-on trouver des interlocuteurs parmi les entomologistes pour l'assumer ou chacun va-t-il dans son coin avec ses relations privilégiées "arranger" son cas personnel?

A travers les courriers reçus, il apparaît  que la problématique des autorisations n'est qu'un des aspects à soulever face à l'exercice de l'entomologie en Belgique, la protection des habitats, la sauvegarde de l'information ou des collections, les buts poursuivis par les scientifiques ou les amateurs ou les associations de protection s'invitent tout naturellement au débat!

Camille THIRION