Mouches, moustiques et année de la biodiversité

Démarré par admin, 04 Août 2010 à 17:20:26

« précédent - suivant »

admin

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-08-03/davantage-de-mouches-que-de-moustiques-cet-ete-785024.php


A lire , merci pour le syrphe utile qui illustre cet article!
Peut-être une photo en prêt de Focus biodiversité?


Patrick est en B, et dans les médias, ça bouge au musée des Sciences naturelles!

Camille  !

admin

#1
Réfléchissons un peu, cela n'aurait pas du échapper à Patrick!

Les mouches dont ils parlent hivernent à l'état adulte, on les voit sortir au moindre rayon du soleil!

Ce sont des espèces de mouches qui sont sans doute favorisées par un hiver froid et sec où elles rencontrent de meilleures conditions d'hivernage comme ces deux derniers hivers :moins de bactéries, champignons, virus.
C'est peut-être la raison actuelle de leur abondance dés le printemps?

Ce n'est pas la chaleur qui doit avoir influencer leurs populations mais le fait qu'elles étaient déjà nombreuses au début du printemps!
Leur source de nourriture est probablement peu influencée par la chaleur.

Par contre, les moustiques hôtes des lieux frais et humides ont peut-être subi les effets néfastes du gel persistant, sans oublier la sécheresse estivale qui diminue la fréquence des petits plans d'eau temporaires?
Il semble que les insectes soient plus sensibles que nous aux imperceptibles changements climatiques!