Bienvenue sur le forum de Camille Thirion
24 Mars 2019 à 08:05:40 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Nouveau forum CTHIRION installé !
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Grands machins!  (Lu 401 fois)
admin
Administrateur
Membre Héroïque
*****
Messages: 801


Voir le profil
« le: 06 Juin 2018 à 19:20:33 »

Pourquoi ce titre?

Les grands machins, ce sont des projets de grande ampleur qui font l'objet  d'une sensibilisation ou plutôt d'un grand tapage médiatique, quelque soit leur source de financement.

Natura 2000

Comment ose-t-on critiquer la gestion forestière antérieure et trouver encore plein de sites à répertorier sous cette appellation.
Pire à mes yeux, les recensements des espèces intéressantes pour un éventuel classement, souvent précipités par le manque de temps; la cohabitation entre tourisme, production forestière, chasse, gestion de la biodiversité, comment faire?

Qui va pouvoir avec les moyens disponibles surveiller, maintenir en l'état les sites classés pour en garder le témoignage des milieux caractéristiques?
Ce n'est déjà pas possible pour de simples réserves naturelles!

Les projets"LIFE

A Mochamps, le Life Tourbières et zones humides, et le Life Cerf, c'est la disparition d'espèces intéressantes en une quinzaine d'années, d'associations végétales caractéristiques, la transformation de la grande travée en un "jardin potager" de toutes les couleurs. C'est le reflux du grand gibier vers la forêt profonde, des grandes fourmilières, des beaux coléoptères très spécifiques, d'espèces rares de libellules cantonnées le long de la Wamme autrefois sous couvert.
Le pâturage par les moutons est une hérésie, il n'a rien de commun avec la gestion des anciens bergers!

Evidemment, on me dira "c'est le changement climatique", il a "bon dos".
En plus de 30 années d'observations à Mochamps, mon constat est de plus en plus amer.

La fréquentation touristique, outre le bruit, dérange les hôtes de ce beau coin, où broutaient parmi les molinies, autrefois en paix, les cervidés.

Ailleurs, sur le Plateau des Tailles, c'est l'anéantissement de tourbières millénaires, la prolifération de canards communs qui bouffent toute la végétation, tout cela pour sauvegarder le papillon appelé Nacré de la canneberge et sa plante hôte, ces deux derniers étant déjà bien menacés par le changement climatique.

Le Tétra-lyre résistera-t-il à ces changements climatiques sur le Plateau des fagnes?

Projets transfrontaliers

A mes yeux, les pratiques de gestion, les objectifs, la biodiversité, parfois à une autre échelle, la clientèle différente des chasseurs,  cela ne me semble pas facile à mettre en concordance!
Nos voisins ont parfois une"longueur d'avance ou de retard "sur nous.

Nassonia

Lire mes mises en garde toujours d'actualité dans Echos de la presse...Nassonia!

La forêt "multi-activités"

Au vu de ce que le DNF encaisse comme difficultés actuellement pour assumer la maintenance, la gestion, la surveillance, je les plains! Un repli des instances dirigeantes vers des postes moins contraignants et plus gratifiants en cantonnement, semble s'amorcer.

Mélanger tourisme, animation, production forestière, chasse, biodiversité dans les grands massifs, c'est une utopie!
Nous devons répartir la charge de ces activités de manière ciblée et bien délimitée.
Je ne suis pas élitiste mais ne veux pas être populiste, bien peu de gens sont conscients ou préparés à de telles incursions!

J'ai peut-être l'air de tout mélanger...non, les chasseurs sont aussi concernés.

Le brame

Cet appel au grand public m'inquiète, c'est inciter à de tels rendez-vous pas mal de gens!
L'excuse de canaliser les observateurs en un réseau précis ne me convainc pas.

Je suis effarée de voir que pas mal de gens s'y rendent sans jamais avoir manifesté le moindre intérêt pour la forêt et ses hôtes, "faut avoir entendu cela au moins une fois" disent-ils, un peu comme pour "épater la galerie" après un film ou une pièce de théâtre ou un pèlerinage!

D'autres ont manifestement mieux profité de la collation ou d'un bon verre que de l'"écoute".

Le comble, je l'avais pressenti, quand quelques jours plus tard, une bande de pillards a décapité de beaux cerfs pour leurs trophées.
Je sais que les vrais amis de la Nature se rendent discrètement à leurs "points d'écoute" et qu'ils y respectent les hôtes de la forêt.

Parc naturel

Cette action de grande dimension, où les hommes trouvent leurs places tout comme les énergies nouvelles, les animaux, les plantes, cette recherche d'une cohabitation harmonieuse m'inspire mieux.

Camille
« Dernière édition: 01 Juillet 2018 à 20:35:54 par admin » Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.13 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !