Bienvenue sur le forum de Camille Thirion
17 Janvier 2019 à 03:10:45 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Nouveau forum CTHIRION installé !
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Max et le chevreuil, convivialité...  (Lu 237 fois)
admin
Administrateur
Membre Héroïque
*****
Messages: 791


Voir le profil
« le: 03 Juin 2018 à 14:52:06 »

Aux Epioux, Lacuisine sur Semois

En stage avec les étudiants futurs ingénieurs forestiers de Feu la Faculté de Gembloux, nous découvrons un chevreuil "peté" par le train, une belle pièce que l'on n'a pas le droit d'abandonner aux charognards.
Max, un futur doctorant zairois sort son couteau et le vide.
Mon patron risque : "Tu as un sacré "tour de main" Max", ce dernier précise: "je faisais encore cela voici un mois avec un blanc".......heureusement un trait d'esprit!

Repas festif

Pour l'entrée du festin de ce soir, je vais pêcher les truites dans les étangs forestiers aux eaux si claires.
Technicienne de recherche à Feu la Fac de Gembloux, j'assume la logistique de ces stages depuis quelques années, queleques vingt convives plus quelques anciens qui s'invitent.

Je prépare l'apéro, une de mes recettes légendaires, dans une grande bassine en cuivre, les effluves qui en émanent vont accélérer la corvée patate.
La concierge m'assiste, je ne suis pas habituée de détailler une telle pièce. Elle me prête ses grandes marmites en fonte. Elle cuira mes truites à même sa plaque vitro-céramique.
Quelques pommes de terre rôties saupoudrées de thym et quelques poires marinées au vin rouge, parsemées des dernières myrtilles compléteront le menu.

Le feu crépite dans la cheminée monumentale.

Ah, cette grande truite saumonée, une vraie pas celle bourrée de vitamine A de nos étals dont mes convives me font l'honneur puis ce filet du chevreuil un peu rosé dont me gratifie un autre ancien, un plateau de fromage, un quartier de tarte aux mirabelles en dessert, ça c'est la convivialité!

Balade

Vers minuit, pourquoi ne  pas replonger dans la forêt mythique de ce grand domaine, un des étudiants décrète" je pars avec Camille, elle connaît bien les bons coins".
Soudain, une odeur, un souffle puissant, une harde passe tout près de nous, un souvenir inoubliable, certes, mais nous avons bien crû être emmenés dans la foulée!

Un peu plus loin, j'emmène mon hôte à "la bauge", ces grognements de plaisir nous ravissent.
Au retour, je m'égare, la nuit, tous les coupe-feu se ressemblent, heureusement que le train et la lune permettent de s'orienter.

Nous rentrerons tout juste commes les rapaces nocturnes, un peu avant les premiers croassements de nos grands corbeaux réintroduits.

La vaisselle, me fascine, dernière "mignardise" du festin : enfant unique,"l'esprit de famille" se ravive!
J'en suis arrivée à considérer la vaisselle non comme une corvée mais comme le couronnement d'un repas, un petit reste d'apéro en appel,  et la vaisselle prolongera le plaisir.

Inquiétude

Le concierge se pointe, inquiet :" le chevreuil est bien passé", pas de problèmes questionne-t-il?" Le chien à qui j'ai donné les restes, se traînent le postérieur dans la rosée depuis le matin.

Bientôt, nous en découvrons le motif : la nuit, le chien était parti en goguette au village voisin!

Camille
« Dernière édition: 16 Juin 2018 à 17:58:15 par admin » Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.13 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !