Bienvenue sur le forum de Camille Thirion
24 Mars 2019 à 07:40:01 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Nouveau forum CTHIRION installé !
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Pulsions sanguinaires!  (Lu 489 fois)
admin
Administrateur
Membre Héroïque
*****
Messages: 801


Voir le profil
« le: 30 Mai 2018 à 15:37:43 »

Puis-je faire part de quelques rencontres qui m'ont interpellée?

Lecture

Au travers d'un roman sur la chasse, qui a réveillé en moi cette rage d'écrire! J'avais été "happée" par les sensations décrites durant les cent premières pages.
Je les avais ressenties, en Condroz, en Famenne, à Mochamps, aux Epioux, au bord des eaux et même en Alsace ou dans les étages alpins de Haute-Provence.  Elles sont les mêmes en Hesbaye.

Autres pages racontant le récit d'un massacre de grives et de ramiers à la "repasse".
J'ai repensé à ce "carnage" déchaîné de fouines auquel j'avais assisté dans les prés où mes poules picoraient.
Comment dire, chez nous, c'est le seul animal à ma connaissance qui agisse ainsi, capable d'excitation, de jouissance à l'odeur du sang. Certains auteurs pensent que ce pourrait être un rite initiatique de l'apprentissage des jeunes mordants.
 
Quand j'ai appréhendé dans ce récit, cette jouissance, que je n'ose plus qualifier d'animale, cela m'a bousculée, du vécu?
Le spectacle des carniers bondés puis déversés sur la table de l'office ajouta au réalisme!

Parmi les films qui m'ont marquée, celui qui présente les chasses de Chambord, à la fois réaliste mais imprégné d'un profond respect....même au moment de la "prise du grand boisé", comme un déclic pour moi!

Toutefois, la "Grande chasse à courre" à cheval, très beau spectacle certes mais inégal quant aux "chances" des deux parties, me fascine moins. Autre mode, la Petite chasse à courre qui se fait à pied.

Le très beau documentaire sur le gibier et les chasses d'Ardenne.« La bête noire des Ardennes », un superbe film de Peter Anger : La compagnie au clair de lune.

Furetage ou déterrage, distinguons!

Furetage pour le lapin avec chien ou furet : ensuite pose d'engins, bourse ou nasse, pour capturer les lapins en fuite, qui seront tirés ensuite.
Normalement, ces lapins ne peuvent pas être transportés vivants, pourtant, j'ai découvert que ces lapins piègés pouvaient servir à repeupler des zones moins giboyeuses en région flamande selon certains témoignages ou à en améliorer le potentiel génétique.
Cette technique serait utilisée quand les conditions habituelles de tir ne sont pas réunies (talus d'autoroute, près des habitations).

Déterrage (vénerie sous terre) pour le renard, le renard est coincé dans les galeries dont les issues sont obstruées.
On le situe dans le réseau en écoutant les chiens ou le renard dans l'accul, puis on le déterre et capture avec des pinces parfois à la main puis on le met à mort.
Cette technique n'est pas autorisée en Belgique mais les textes ne sont pas clairs!
Sur divers sites, les démonstrations et les concours se passent en France toute proche?

Camille
« Dernière édition: 07 Décembre 2018 à 23:47:32 par admin » Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.13 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !