Bienvenue sur le forum de Camille Thirion
21 Avril 2018 à 22:15:52 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Nouveau forum CTHIRION installé !
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Oleye, nouveau débat!  (Lu 396 fois)
admin
Administrateur
Membre Héroïque
*****
Messages: 735


Voir le profil
« le: 14 Janvier 2018 à 18:43:10 »

Bonjour à tous et toutes!

Ni pour ni contre, je cherche la vérité, je me suis renseignée aussi bien du côté des arboriculteurs d'abord.
Je  vous soumets en passant les erreurs de gestion observées à Oleye sans que personne ne s'en émeuve.

J'ai ensuite demandé le CR du conseil communal concernant le permis octroyé pour la nouvelle plantation.

Je n'ai obtenu auccune collaboration du Conseil communal , ni de la coordination entre Service, ni de l'éco-Conseil
Je peux vous dire que la nouvelle plantation est faite dans une toute nouvelle approche qui ne vous apparaîtra que plus tard!
Horticole de formation, environnementaliste bénévole par passion, je peux vous apporter des pistes de réflexion autres.
Au nombre de visiteurs enregistrés, je pense que cela vaut la peine de jeter un regard détaché sur cette problématique!

                        

A Monsieur le Bourgmestre J. CHABOT                                               Awirs, le 19.XI.2017

Commune de Waremme

De Mme Camille THIRION


Bonjour Monsieur le Bourgmestre,

Je n’habite pas votre commune mais je très attachée au Plateau d’Oleye et j’ai aussi des contacts avec les habitants de cette entité !

Je suis observatrice environnementaliste bénévole indépendante et je passe de nombreuses heures à en suivre l’évolution depuis 4 ans.
C’est moi aussi qui ai redécouvert le Hamster alors qu’on le croyait disparu de puis 8 ans.

J’ai à me plaindre de vous services, depuis 4 ans, je ne reçois pas même un accusé de réception lorsque que je prends la peine d’émettre des mises en garde ou des mesures peu onéreuses pour améliorer la biodiversité !

Elles ne sont pas même transmises aux réunions de l’éco-conseil !
Encore ce jeudi 12h afin de préparer une réunion de travail vendredi à 13 h, j’ai demandé un CR  du point à l’ordre du jour sur ce problème du récent Conseil communal.
Du service Environnement, renvoyée à vos services (Communication), je n’ai rien reçu à ce jour, c’est agréable de se décarcasser dans ces conditions.

Je voudrais vous dire en guise d’humour que les signataires des précédentes plaintes se retrouvent le dimanche dans les restos du coin pollués avec les mêmes molécules incriminés, utilisées par les Services de désinfection privés, les entreprises qui nettoient les gaines d’aération des services publiques et là personne ne se plaint !
C’était pour détendre l’atmosphère ! Vous avez bien fait de prendre position !

Les Neven emploient de nombreux salariés et leurs détracteurs emploient n’importe quels arguments souvent peu nuancés ou pas fondés du tout !
Toute la région mange leurs pommes, faudrait savoir ?

De plus, vos services nuisent plus à la biodiversité de votre entité que les plantations, je vous invite d’ailleurs à visiter cthirion.com, « un autre regard » sur Oleye.
Les fauches mal datées, détruisent les générations de butineurs de mi été et d’automne, les secondes générations de papillons de jour si menacés, leurs chenilles passent dans les broyeurs !
Cette année en plus, les plantations urbaines étaient non attractives pour nombre d’insectes menacés !
Destruction des plages d’orchidées de marais et des batraciens et dernières populations d’épinoches lors des curages mal datés aussi à la Source, ru menant au Geer dans le fond d’Oleye !
J’ai proposé mes services et mon expertise bénévoles,  mais c’est demeurés sans réponse !
 

Revenons à notre préoccupation du jour: les échos de la presse !

   Subitement, l’on redécouvre la notion de SGIB, site de grand intérêt biologique mais on parle aussi d’implantation d’éolienne sur les lignes de migration et là personne ne réagit ?

Le hamster : il ne sera pas gêné par les plantations, il vit dans les pieds des bords de champs et malgré la pollution, il se tire bien d’affaire au-delà de la frontière linguistique  mais là les services de la Protection de la Nature veillent !

J’avais demandé l’isolement de quelques ares près des terriers et le semis de céréales rustiques pour leur provision d’hiver, rien, on a labouré les terriers, les agriculteurs ne sont pas au courant, et on a planté lin et patate sur des ha près des terriers donc pas de nourriture pour l’hivernage !
Mais on crie haro sur les plantations !

   Le bruant proyer : dire qu’une espèce est en  régression ne signifie rien au niveau local. Tout les vrais naturalistes savent qu’ils existent des poches où l’espèce peut subsister et redémarrer et recoloniser la région.
Les espèces d’oiseaux recensées début de la première décade, je les retrouve dans  90% des cas et ce bruant proyer mélangé aux pipits farlouses et aux bergeronnettes sur les terres déchaumées entre le Geer et la Rue Du petit Mayeur  (chemin de remembrement) est bien présent! Ce n’est pas 20 ha en moins qui va les déloger.
Si le Plateau était si pollué que cela, pourquoi tant de rapaces, hirondelles. viendraient y chasser, et tant d’oiseaux de passage s’y restaurer !

Par contre quelque chose de récent, la mini aviation avec ses vols au-dessus des îlots boisés est une cata pour la nidification dans les arbres hauts et les déplacements perturbés de la petit faune (gibier ou autre). Il faudrait imposer les vols vers les zones cultivées céréalières !


Ecoles : Evidemment, un "chien a aboyé" à Fernelmont et son écho est parvenu à Oleye ! Pourtant ce dernier a eu « sa gamelle » remplie toute sa carrière grâce aux phytopharmaciens qui travaillaient avec Gembloux ? A l'approche de la retraite, le voilà qui veut « laver plus blanc ».
Je ne dis pas qu’il n’existe pas de risques, il faut investiguer et non alarmer sans fondements !

Au vu de ce qui hante les plantations sous les filets, je suis très étonnée de la densité des hôtes même des papillons de jours, des oiseaux, du gibier.

Je veux bien m’investir pour une séance d’information plus large des habitants d’Oleye mais pas discuter dans le vide avec des copiés/collés en provenance de Centres de recherches ou d’Asbl de  Protection  Nature téléguidés par des promesses de carrière ou de crédits.
Désolée pour le ton, j’ai 71 ans, je suis technicienne horticole et j’ai plus d’un demi siècle de terrain à Gembloux en Zoologie, je n’ai plus rien à prouver. Les anti et les pros d’Oleye me « prêtent leurs oreilles attentives » mais la mauvaise foi qui déforce une cause pour la polémique ou la politique, non !

La presse, très mal informée, je viens de lire les coupures de presse, si pas incompétente est nuisible dans  ces problématiques et je me souviens encore du débat à Vaux-Borset ou des précédentes pétitions.

Avec mes respects !

Mme Camille THIRION !


Copie à Steve NEVEN, Aris Koudaya

Celle communication peut être utilisée à toutes fins utiles, sans modifications s’entend !




 





« Dernière édition: 26 Janvier 2018 à 21:38:47 par admin » Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.13 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !