Bienvenue sur le forum de Camille Thirion
04 Décembre 2021 à 17:07:18 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Nouveau forum CTHIRION installé !
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Invasion de carabes dans une maison au bord des champs.  (Lu 7552 fois)
admin
Administrateur
Membre Héroïque
*****
Messages: 829


Voir le profil
« le: 13 Mars 2009 à 00:10:14 »

Paru dans Sillon belge du 5.IX.2006!

Harpale du fraisier

 Le voici  http://www.gonhs.org/Pseudophonusrufipes.htm

Malheureux rapprochement alarmiste du présentateur de la chaîne belge avec les cafards qui n’ont rien à faire dans cette histoire mais aussi avec les scarabées qui sont un tout autre groupe d’insectes ! Sans danger pour l’homme, les animaux domestiques, les denrées, il ne transmet pas de maladies, il va disparaître spontanément, seules les larves passant l’hiver ! Nous sommes ici en présence d’un carabe appelé Harpale du fraisier ! Espèce très commune dans les champs, contrairement à d’autres carabes, il est granivore : il mange des graines de pin, de graminées, des grains de blé, mais aussi les akènes (petites graines) sur les fraises ! Pourquoi viennent-ils dans la maison, on pensait qu’ils pouvaient être dérangés par les moissons ou pour y chercher la fraîcheur mais après ce mois d’août arrosé, la deuxième hypothèse ne semble pas pouvoir être retenue ! Dans les jachères, le fauchage pourrait-il les déranger ? Sur les cultures de fraisier, ils peuvent s’abattre en nuage subitement, c’est peut-être le même comportement qui se reproduit dans les jachères devenant attractives à la montée en graines ! Cette espèce présente aussi une autre particularité, dans les cultures de céréales, à la veille des moissons, parfois en compagnie d’autres espèces de carabes, on trouve de nombreux exemplaires couchés sur le dos dans les chemins de remembrement sans que l’on puisse ici incriminer les pesticides : parasites, bactéries, virus, champignons entomophages, perturbation de la pression atmosphérique, régulation spontanée des populations ; parfois le lendemain, ils ont disparu ou quelques-uns sont morts sur place?

« Dernière édition: 13 Mars 2009 à 12:23:03 par admin » Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.13 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !